Accueil Actu Soirmag

Japon : un hippopotame pris par erreur pour un mâle pendant 12 ans

Gen-chan est arrivé au zoo d’Osaka en 2017 en provenance d’un parc safari mexicain, dont les responsables avaient assuré qu’il s’agissait d’un mâle.

Temps de lecture: 2 min

Gen-chan, un hippopotame du zoo d’Osaka (ouest du Japon), a été pris pour un mâle pendant des années, avant que son comportement inhabituel, puis finalement un test ADN, ne révèlent qu’il s’agissait en réalité d’une femelle.

Agé aujourd’hui de 12 ans, ce massif mammifère semi-aquatique est arrivé au zoo d’Osaka en 2017 en provenance d’un parc safari mexicain, dont les responsables avaient assuré qu’il s’agissait d’un mâle.

À lire aussi Un hippopotame du défunt baron de la drogue Escobar percuté sur une autoroute en Colombie

Mais une fois adulte, Gen-chan n’avait pas le comportement typique des mâles de son espèce, qui marquent leur territoire et affirment leur autorité en éparpillant leurs excréments par un mouvement circulaire de la queue.

Très dangereux

Gen-chan ne courtisait pas non plus les femelles, et ses gardiens avaient du mal à vérifier visuellement son sexe, les hippopotames pouvant être très dangereux.

«C’est pourquoi nous avons sollicité un test ADN auprès d’une institution externe, et le résultat a montré qu’il s’agissait d’une femelle», a récemment annoncé le zoo d’Osaka, précisant qu’il n’allait pas changer le nom de l’animal.

«Chan» est un diminutif affectueux au Japon généralement accolé aux prénoms des enfants, et plus couramment pour les filles.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une