Un câlin pour combattre le Blue Monday

Un câlin pour combattre le Blue Monday

Les fêtes sont passées, les bonnes résolutions oubliées, les problèmes d’argent refont surface, les journées sont courtes et grises : ce lundi est considéré comme le Blue Monday, le jour le plus déprimant de l’année !

L’application sociale belge Twoo a enquêté pour savoir ce qui rend les Belges tristes ou irritables. Sur les 1 500 utilisateurs belges de l’application sociale interrogés, il s’avère que 82 % éprouvent de la difficulté à être heureux quand quelqu’un de leur entourage proche est triste et que 51 % sont déprimés car ils refoulent leurs frustrations. Mais bonne nouvelle : 61 % des sondés belges disent se sentir mieux après un câlin !

Et ils ont raison car les bienfaits physiques et psychiques d’une partie de jambes en l’air sont nombreux. Le sexe réduit les risques du cancer de la prostate, stimule le système cardio vasculaire et la circulation sanguine, brûle des calories, améliore le sommeil et la mémoire. De plus, faire l’amour participe à la réduction du stress et de l’anxiété car les hormones libérées au moment de l’orgasme aident l’organisme à se relaxer et à atteindre un niveau de bien-être. Le plaisir améliore encore la confiance en soi. Vous savez ce qui reste à faire ce soir…

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Le nombre de permis de bâtir octroyés en Belgique pour de nouvelles constructions unifamiliales diminue progressivement. La tendance qui monte: l’habitat groupé.

    Batibouw, un vrai salon… virtuel

    Du 27 février au 7 mars, la foire du bâtiment se tient sur internet. Un vrai salon, avec des contacts avec les exposants, mais en ligne. Un thème à retenir: les logements modulables.

  • Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    Prostituées, les oubliées du confinement

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.

  • La princesse Delphine s’est pliée de bonne grâce au jeu des photos témoins. Elle prend la pose ici devant le tombeau du roi Léopold Ier.

    Monarchie: Delphine dans la crypte royale

    Le 17 février, le Roi a invité sa demi-sœur à se recueillir devant les défunts de la Famille royale en l’église Notre-Dame de Laeken.