Lindsay Lohan estime que le mouvement #MeToo «rend les femmes faibles»

Lindsay Lohan estime que le mouvement #MeToo «rend les femmes faibles»
Anadolu

Les propos de Lindsay Lohan ne sont pas passés inaperçus. Ils ont même choqué de nombreux internautes, comme l’épingle le Huffington Post. En cause : une interview accordée par l’actrice américaine au Times et dans laquelle elle revient sur le hashtag #MeToo, ce mouvement né aux États-Unis et qui a permis la libération de la parole féminine au sujet du harcèlement et des agressions sexuelles subis par un certain nombre de femmes en marge de l’affaire Weinstein.

Lindsay Lohan a commencé par esquiver le sujet, arguant qu’elle n’avait pas grand-chose à en dire, elle qui n’avait jamais été la cible de comportements déplacés. Puis, elle a malgré tout tenu à ajouter son grain de sel : « Je vais vraiment me haïr de dire cela, mais je pense que les femmes qui dénoncent toutes ces choses paraissent faibles, quand elles sont au contraire des femmes très fortes », dit celle qui suggère que les femmes devraient parler au moment où les faits se déroulent et non des années après : « Vous avez toutes ces filles qui sortent du silence, qui ne savent pas vraiment qui elles sont, et qui font ça pour attirer l’attention. Ça discrédite les faits qu’elles rapportent ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern