« N’oubliez pas les paroles » : fin de l’aventure pour le Belge Renaud (vidéo)

DR
DR

Le Belge Renaud a été éliminé ce lundi 14 janvier dans l’émission « N’oubliez pas les paroles », après un beau parcours et 55 victoires à son actif. Il repart avec la somme de 391 000 euros, ce qui le place en deuxième position des plus grands vainqueurs, derrière Kévin et ses 410 000 euros. Il quitte néanmoins le jeu après avoir battu le record historique du nombre de victoires.

Originaire de la région de Charleroi, l’instituteur de 34 ans a été éliminé sur la chanson « Cassé » de Nolwen Leroy. Cette erreur a mis fin à son parcours exceptionnel débuté le 13 décembre dernier. C’est Marine qui a réussi à le battre et qui a donc pris sa place.

Ému, Renaud a tenu à saluer sa concurrente : « C'est exceptionnel. Je tiens d'abord à féliciter Marine. C'est mérité. Comme dans tout jeu, il faut être fair-play. Tu mérites ta victoire. En dehors du plateau, la première personne que j'aimerais remercier, c'est Pauline, ma femme ». Il a également tenu à remercier « tous les musiciens, le public, les gens sur les réseaux sociaux et Kevin qui malgré tout reste premier et le meilleur ».

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».