Asia Argento regrette ses accusations publiques contre Harvey Weinstein

Asia Argento regrette ses accusations publiques contre Harvey Weinstein

C’était l’une des premières actrices à avoir accusé l’ex-producteur américain Harvey Weinstein de viol. En octobre 2017, alors que l’affaire vient d’éclater, Asia Argento, actrice et chanteuse italienne révélait dans un article du New Yorker avoir été violée lorsqu’elle avait 21 ans. Mais aujourd’hui, elle regrette d’avoir été aussi vite et d’avoir fait ses accusations de manière publique.

« Quand les gens me demandent si j’accuserais encore Harvey Winstein, je dis que oui, parce que ça a aidé tellement de femmes », raconte Asia Argento sur le plateau de l’émission Non e la D’Urso, en Italie. « Mais la vérité, c’est que non, je ne le referais pas. Répondre à cette question posée par Ronan Farrow (le journaliste du New Yorker, ndlr) a déclenché tellement d’événements négatifs dans ma vie. Alors non, je ne pense pas que je le referais aujourd’hui. »

C’est qu’après être passée par le rôle de victime, l’actrice et ex-coach de « X-Factor Italy » est passée à celui d’agresseur, après avoir été accusée par l’acteur Jimmy Bennett d’avoir couché avec lui alors qu’il n’avait que 17 ans.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern