Le maire de la ville de Christian Quesada dévasté par les accusations de pédopornographie: «Quelle déception»

Le maire de la ville de Christian Quesada dévasté par les accusations de pédopornographie: «Quelle déception»
BelgaImage

« La ligne rouge est dépassée et dans l’échelle des horreurs on touche à son comble », lâche Bernard Argenti. Depuis quelques jours, Christian Quesada est au centre d’une bien sombre affaire. L’ex-champion des « Douze coups de midi », l’émission de TF1 présentée par Jean-Luc Reichmann, a été inculpé pour corruption de mineur mais aussi pour détention et diffusion d’images pédopornographiques. Il ne nie pas les faits, même s’il affirme n’être jamais passé à l’agression physique. L’homme, qui a déjà été condamné à deux reprises pour des infractions à caractère sexuel, croupit désormais derrière les barreaux, à l’isolement.

>Patrice Laffont balance sur Christian Quesada qui était blacklisté « Des chiffres et des lettres » : « Ça ne m’étonne pas. Je m’en doutais »

Depuis, les sorties médiatiques de personnes l’ayant côtoyé sont nombreuses. Bernard Argenti est le maire d’Hautevignes-Lompnes, commune française de la région Auvergne-Rhônes-Alpes. Il connaissait Christian Quesada pour l’avoir « parfois ramené chez lui en voiture, car il ne conduisait pas ». « Il m’a dédicacé son livre », dit-il même à nos confrères du Progrès, repris par Sudpresse. « À l’annonce de son arrestation, j’ai été partagé entre la stupeur et la déception ».

« Quelle déception de voir cet homme, si cultivé, qui était sorti de la misère pour devenir presque un exemple pour les jeunes, tomber dans ces pratiques horribles. Toucher aux enfants, collectionner des images aussi sordides, c’est à la fois démentiel et impardonnable », continue le maire pour qui, « si les faits qui lui sont reprochés sont avérés », cela constitue « le summum de l’indignité ». « Il n’y a pas de pardon pour de tels actes envers les enfants ».

Christian Quesada était décrit comme quelqu’un de « très secret » par d’anciens maîtres du jeu télévisé. Le maire confirme, parlant d’un homme « très discret qui m’avouait que sa soudaine notoriété était parfois difficile à porter ».

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern