Accueil Actu Soirmag

Un fossile de baleine à quatre pattes retrouvé au Pérou

Il s’agit d’ossements vieux de 42,6 millions d’années.

Temps de lecture: 2 min

C’est une découverte qui complète les connaissances sur la transition des baleines de la terre aux océans. Des paléontologues ont déterré le fossile bien conservé d’un ancêtre amphibie quadrupède des baleines sur la côte du Pérou, à 250 kilomètres de Lima. Cette découverte a fait l’objet d’une étude publiée ce jeudi 4 avril dans la revue « Current Biology ».

Le fossile date de 42,6 millions d’années. Les mandibules de l’animal apparaissaient à la surface du sol désertique. En creusant, les chercheurs ont découvert une mâchoire inférieure, des dents, des vertèbres, des côtes et des parties de pattes arrière et avant jusqu’à de longs doigts. Selon eux, ces doigts étaient palmés à l’époque. De ce fait, les paléontologues pensent que la baleine de quatre mètres était capable de marcher mais aussi de nager, comme l’explique à l’AFP le paléontologue à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, Olivier Lambert : « Une partie des vertèbres de la queue montrait de bonnes similitudes avec celles de mammifères semi-aquatiques actuels comme les loutres ». Avant d’ajouter : « On aurait donc un animal qui aurait commencé à utiliser de plus en plus la queue pour la nage, ce qui le différencie de formes plus anciennes d’Inde et du Pakistan ».

En effet, il y a 50 millions d’années, des baleines et des dauphins vivaient sur terre dans la région de l’Inde et du Pakistan moderne.

Des restes similaires avaient déjà été découverts

Des paléontologues avaient aussi découvert en Amérique du Nord des fossiles partiels datant de 41,2 millions d’années, qui laissaient penser qu’à cette époque-là, les cétacés avaient perdu la capacité de se soulever et de marcher sur la terre ferme.

Notre sélection vidéo

Aussi en Société

Des dromadaires attendus à Paris ce samedi

La Fédération française pour le développement des camélidés en France et en Europe avait prévu de faire défiler une cinquantaine de dromadaires, chameaux, lamas et alpagas samedi des quais de Seine. Le parcours a été revu.

Voir plus d'articles

À la Une