« Game of Thrones » saison 8: l’interprète de Varys, Conleth Hill, « inconsolable » en découvrant l’épisode 5

Belgaimage
Belgaimage

Chef des Chuchoteurs, Varys est l’un des personnages principaux de la vie politique de Port-Réal. Après avoir été mis un peu de côté durant les dernières saisons, il est revenu sur le devant de la scène pour conseiller Daenerys aux côtés de Tyrion Lannister. Mais en découvrant la véritable identité de Jon Snow et en doutant de la capacité de Daenerys à monter sur le Trône de Fer, le maitre-espion a décidé de comploter et se retourner contre la mère des dragons, la jugeant trop instable et dangereuse pour bien gouverner. Pour lui, Jon ferait un meilleur souverain car il ne veut pas devenir roi. Informée de la trahison de Varys par Tyrion, Daenerys le fait brûler vif par son dragon.

Dans une interview pour Entertainment Weekly, Conleth Hill, l’interprète de Varys, rapporte son état d’esprit quand il a découvert le sort de son personnage : « Rétrospectivement, c’est une fin géniale. Mais quand je l’ai découverte j’étais inconsolable », raconte l’acteur. « Je n’arrêtais pas de me dire ’qu’est-ce que j’ai fait de mal ?’ Il n’y avait pas de façon de prévenir ce qui allait se passer. Toutes ces histoires de ces acteurs qui ont été invités à déjeuner ou ont reçu un coup de fil… Moi j’ai appris ça en lisant le script  ».

Fier de Varys

Les réalisateurs ne voulaient bien entendu pas manquer de respect au personnage. « Ils ont fait comme ça cette année parce qu’il y a tellement de morts…  », précise le comédien. Conlet Hill se dit fier de Varys, qui est resté intègre jusqu’au bout. « C’était brillant. Noble, même. Il a respecté ce qu’il avait promis jusqu’à sa mort. Tout ce qu’il voulait, c’était le meilleur dirigeant sur le trône. Un roi juste ».

Il garde juste une petite frustration de ne pas avoir eu de dernier échange avec Littlefinger : « C’était frustrant. J’étais déçu de ne pas avoir de dialogue final avec lui ou une réaction à l’annonce de sa mort. Mon personnage est devenu plus périphérique mais c’est le jeu dans une série avec autant de personnages  », expliquait-il.

Concernant le dernier épisode il a déclaré : « Je ne sais pas ce que les gens vont penser. Je ne sais même pas ce que je ressens… Je n’arrive pas à imaginer la réaction. Je pense qu’ils ne se sentiront pas floués. Tous leurs personnages préférés sont encore là  ».

Belgaimage
Belgaimage

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern