Une vieille interview oubliée sème des indices sur l’identité de Banksy (vidéo)

Une vieille interview oubliée sème des indices sur l’identité de Banksy (vidéo)
Capture d’écran - YouTube

Et si l’homme qui apparaît sur ces images était Banksy, le mystérieux et ultra-célèbre artiste britannique, connu pour son art urbain ? Cette vidéo, on la doit à Haig Gordon, un reporter retraité qui a tourné cette interview en 2003. On y voit une personne au visage en partie masqué. Et il travaille justement sur des œuvres qui sont, depuis longtemps, attribuées à Banksy, comme le note BFMTV.

Voir la vidéo sur mobile

Jusqu’ici, cette vidéo n’avait pas eu grand écho. C’est désormais réparé, grâce au journaliste britannique Robert Murphy qui a exhumé ces images, seize ans plus tard. Dans l’interview, on peut entendre le jeune artiste : « Je suis déguisé parce que je ne peux pas faire des graffitis et afficher mon visage au grand jour. Ces deux éléments ne peuvent pas s’accorder ».

« Je l’ai beaucoup apprécié »

Depuis que la vidéo est sortie, les médias l’ont accaparée et tentent de déterminer si, oui ou non, il s’agit effectivement du vrai Banksy, artiste mondialement connu mais qui attache une importance toute particulière au maintien de son anonymat. L’entourage du street artiste, notamment connu pour sa récente œuvre d’art auto-destructrice, a été contacté : « Aucun commentaire. On reçoit beaucoup de vidéos de la sorte ». Réponse lapidaire.

Le journaliste à l’origine des images de 2003 s’est, lui, montré plus loquace à propos de ce reportage : « Il était relax, tranquille, très amical », raconte-t-il à propos du supposé Banksy. « Je l’ai beaucoup apprécié. J’avais peur de rencontrer quelqu’un de prétentieux, mais il était très plaisant ». Lui-même n’a jamais pu dire s’il avait véritablement rencontré la star du street art. Même s’il note que l’événement semblait « organisé » et que « l’attaché de presse ressemblait à un vrai attaché de presse qui ne jouerait pas de tours aux médias ». Et si l’étau se resserrait donc, des années après, autour de Banksy ?

 
  • Serge Lama tire sa révérence: «Je suis usé»

    Belgaimage

    Exclusif : le chanteur « sent » le poids de ses 55 ans de carrière. Il a dû reporter une tournée d’adieu en province à cause du Covid. Sa jambe le fait souffrir. Mais l’amour (de la chanson) reste la grande affaire de sa vie. De notre envoyé spécial à Paris !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern