La représentation de Manneken-Pis nu sur les boîtes du Monopoly spécial Bruxelles a été censurée aux États-Unis

DR
DR

Dans une semaine, une nouvelle version du célèbre jeu Monopoly sera présentée, consacrée à Bruxelles. Pour illustrer notre capitale, il était évident de représenter le personnage de Manneken-Pis sur la boîte du plateau de jeu. Mais contrairement à ce que peut laisser croire la photo présente sur le site de l’éditeur, Manneken-Pis ne sera pas tout nu comme nous avons l’habitude de le voir, mais bien habillé d’un maillot de bain. La raison ? Le puritanisme des Américains.

En effet, à quelques jours de la présentation officielle de cette nouvelle version du jeu Monopoly mettant en avant Bruxelles, Bruzz a révélé cette affaire. Aux États-Unis, la nudité du petit garçon choque. L’éditeur belge des jeux Monopoly, Groep 24, a confirmé l’information à la RTBF en expliquant que tout a été fait pour conserver l’image originale du Manneken-Pis : « Nous avons expliqué à la maison Hasbro que la nudité du personnage ne pose aucun problème à la population belge. Nous avons envoyé l’explicatif de Wikipédia et des documents touristiques qui, tous, montrent le gamin sans vêtement. » Malgré les explications, la pudibonderie américaine refuse de laisser apparaître un corps nu sur une boite de jeu familial.

Manneken-Pis sera donc présenté avec un maillot de bain aux couleurs de Bruxelles : iris jaune sur fond bleu. Les dessins du jeu ont quant à eux été confiés à Lectrr, le dessinateur du quotidien flamand De Standaard. Des cases seront notamment attribuées au stade du RSC Anderlecht, à la Rue neuve, au Palais Royal et à la Grand-Place, rapporte la RTBF.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?