Il pardonne l’ex-policière qui a tué son frère: «Puis-je lui faire un câlin?» (vidéo)

La scène s’est déroulé ce 2 octobre à Dallas.
La scène s’est déroulé ce 2 octobre à Dallas. - ©Tom Fox / AP - Isopix

Amber Guyger, l’ex-policière de 31 ans, a été condamnée mercredi à Dallas à 10 ans de prison pour le meurtre de Botham Jean, 26 ans. Elle avait tiré sur le jeune homme alors qu’il se trouvait dans son appartement. Ambre Guyger, découvrant la porte entrouverte de ce qu’elle a pris, par erreur, pour son logement, a ouvert le feu sur l’individu qui s’y trouvait, le tuant.

Durant son procès, Amber Guyger a évidemment assuré avoir commis « une erreur tragique » en confondant son appartement avec celui de Botham, son voisin. À la fin de l’audience, le frère de la victime décédée a tenu à adresser quelques mots à Amber Guyger : « Je vous pardonne », a-t-il dit, avant de poursuivre : « Je n’allais pas dire ça devant ma famille. Mais je ne veux même pas que vous alliez en prison. Je veux le meilleur pour vous car c’est ce que Botham aurait souhaité ». Le jeune homme, très ému, a alors fait une demande inhabituelle à la juge : « Je ne sais pas si c’est possible, mais est-ce que je peux lui faire un câlin ? ». La juge, hésitante, a finalement donné son accord, et Amber Guyger a fondu en larmes dans les bras du jeune homme.

Des images touchantes et surprenantes, qui contrastent avec les réactions en dehors de la salle d’audience, où l’avocat de la famille, entre autres, qui jugeait la peine de 10 ans insuffisante.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern