Patrick Sébastien: «Si je meurs, je saurai pourquoi»

BelgaImage
BelgaImage

Sébastien fait un procès à France Télévisions et exige même qu’à sa mort, le service public ne lui rende pas le moindre hommage ! Se retrouver sans chaîne lui a visiblement donné, un peu plus encore, le goût de la liberté de parole. Il faut toutefois se méfier d’une logorrhée qui n’a d’égale que sa boulimie d’écriture. Amoureux des mots, il débute ses journées par la résolution d’une demi-douzaine de mots croisés. Après le petit-déjeuner, il s’enferme dans son bureau, en compagnie de ses deux chiens, Iana, un coton de tulear, et Lola, une chienne recueillie sur une route près de...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern