Coronavirus : des camarades de classe des enfants de Kate et William sont mis en quarantaine

Coronavirus : des camarades de classe des enfants de Kate et William sont mis en quarantaine
BelgaImage

La famille royale britannique serait-elle exposée au coronavirus ? C’est du moins une crainte qui se fait de plus en plus concrète selon les dernières nouvelles révélées par le « Mirror ». Le journal anglais note en effet que quatre écoliers de l’école Thomas Battersea, à Londres, sont soupçonnés d’avoir été contaminés par le Covid-19. Or, il s’agit de l’établissement où sont scolarisés deux des enfants de Kate et William : le prince héritier George et la princesse Charlotte.

Rester en alerte

Si la situation est si préoccupante, c’est que deux de ces quatre élèves concernés par la mise en quarantaine ont été en Italie du Nord et que depuis, ils ont des symptômes de la grippe. Ces signes cliniques étant proches de ceux du coronavirus, la mesure de confinement s’imposait comme une nécessité. Des tests ont été soumis à ces enfants afin de savoir s’ils avaient réellement contracté la maladie tant redoutée. Les résultats sont encore attendus.

L’école primaire touchée a d’ailleurs tenu à informer de sa position : « Comme toutes les écoles, nous prenons très au sérieux les risques potentiels liés à la propagation de Covid-19 et, à cette fin, nous suivons les instructions du gouvernement à la lettre sur la prévention des infections et la gestion des cas dans laquelle il est suspecté qu’un membre du personnel ou des étudiants soient exposés au virus ou présentent des symptômes. Nous avons actuellement un très petit nombre d’élèves qui ont été évalués et ces personnes actuellement, selon le Conseil du gouvernement, restent chez elles en attendant de recevoir les résultats de leurs examens ».

Les parents des élèves scolarisés dans l’établissement, dont Kate et William, ont reçu un e-mail afin de les prévenir de l’évolution de la situation. Il leur est notamment conseillé de surveiller l’état de santé de leurs enfants afin de repérer le plus rapidement possible tout signe de la maladie. Par mesure de précaution, plusieurs écoles, au Royaume-Uni et ailleurs, sont également concernées par de tels scénarios de prévention.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern