Accueil Actu Soirmag

Johnny Depp devant les tribunaux : par SMS, il menaçait Amber Heard de mort

L’acteur est venu en personne se présenter au procès pour diffamation contre son ex-femme et le tabloïd « The Sun ». Mais un élément met à mal sa défense.

Temps de lecture: 2 min

S’il se montrait confiant à son arrivée à Londres, il devrait grandement déchanter désormais. Venu afin d’attaquer Amber Heard, son ex-femme, et le journal « The Sun » en diffamation, Johnny Depp a dû faire face à un retour de flamme. Ces deux accusés auraient exagéré, selon lui, les actes de violence qu’il aurait commis envers son ancienne épouse. Mais des SMS envoyés par l’acteur il y a des années semblent dire le contraire.

Un contenu extrêmement agressif

Devant la Haute Cour de Londres, une bataille d’avocats a donc commencé pour trancher sur l’affaire. Johnny Depp pouvait d’abord se vanter d’avoir un enregistrement où Amber Heard avoue elle-même qu’elle a pu être violente. Maintenant, voilà que ces SMS, envoyés par Depp à son ami Paul Bettany, disent ce qu’il en est pour sa part.

Les messages sont très agressifs et manifestent l’hostilité que l’acteur pouvait ressentir envers Heard. « Noyons-la avant de la brûler !!! », dit-il notamment. D’autres passages témoignent à la fois de ses addictions à l’alcool et à la drogue, de quoi donner de son propre aveu « un mec énervé et agressif en plein trou noir, qui crie des obscénités et qui insulte n'importe quel c** qui s'approche de lui ». S’il y avoue une volonté de sortir de ce cercle infernal, cela ne pardonne pas les menaces de mort envers Amber Heard.

Pour l’instant, le procès doit donc continuer à voir ces différentes parties s’affronter à Londres. Il ne reprendra toutefois qu’à partir du 23 mars 2020.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une