Coronavirus: quand les internautes détournent avec humour l’arrivée du Covid-19 en Belgique

Maggie De Block, ministre belge de la Santé.
Maggie De Block, ministre belge de la Santé. - BelgaImage

La Belgique compte désormais sept cas officiels. Et il se pourrait bien que ce chiffre augmente dans les jours qui arrivent alors que des centaines de tests sont en cours partout dans le pays, comme le précise Maggie De Block. Le Soir tient un direct sur la situation belge.

>Coronavirus : il va nous falloir beaucoup de sang-froid

Pour l’heure, on avait un petit peu l’impression que le virus Covid-19 tournait autour de la Belgique sans s’y arrêter. Il se pourrait bien que ça ne soit pas le cas. Reste donc à savoir si le gouvernement a « pris suffisamment la mesure de la pandémie », comme l’écrit Pascal Martin dans son édito.

>Près de 90.000 cas, plus de 3.000 morts : la carte interactive de la propagation du coronavirus

Difficile de prédire le rythme de la propagation du coronavirus en Belgique. Les jours qui arrivent nous le diront. Toujours est-il que le virus se propage aussi sur le web où de nombreux internautes s’emparent de la question. Si certains paniquent, d’autres préfèrent en sourire. Soir mag a épinglé quelques tweets liés à la situation belge, pour détendre un tant soit peu l’atmosphère pesante.

>Coronavirus en Belgique : écoles, boulot, les recommandations à suivre

Petit florilège où il est question de Gilles de Binche, d’alcool, d’une moquerie venue de France mais aussi du refus des laboratoires d’analyser le frottis d’une patiente potentiellement atteinte du coronavirus.

 
  • Face au coronavirus, soutenons nos héros

    Le personnel médical est mobilisé pour faire face à la pandémie : ici un transfert de patient à l’hôpital liégeois MontLégia.

    Des centaines de personnes, dans les hôpitaux et ailleurs, se mobilisent pour vaincre l’épidémie qui frappe notre pays. Envoyez-leur vos messages de soutien via votre magazine.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern