Aux États-Unis, l’histoire forte de ce garçon de 13 ans, adopté après avoir été abandonné par deux fois

Capture d’écran - Instagram
Capture d’écran - Instagram

La belle histoire fait le tour des médias aux États-Unis : l’adoption de cet adolescent émeut tout le pays. Il faut dire qu’Anthony, âgé de 13 ans, a un parcours cabossé. Il a été abandonné par ses parents, avant d’être adopté. Puis, il a à nouveau été abandonné par ses parents adoptifs, comme le relate le Daily Mail.

Du côté de Charlotte, en Caroline du Nord, Peter Mutabazi s’occupe de mineurs placés en famille d’accueil. En trois ans, il s’est occupé de douze enfants qui étaient âgés de 2 à 11 ans, comme le note Ulyces. Cet agent immobilier dispose d’une licence d’État pour cela. Mais ces derniers temps, c’en était trop pour lui. Les séparations avec les enfants étaient trop dures à gérer pour celui qui ne s’en occupait plus que le week-end.

Une adoption officielle

Jusqu’au moment où les services de l’enfance lui ont proposé de s’occuper d’Anthony en janvier 2018. Il pensait d’abord s’occuper de cet ado pour quelques jours. Mais touché par l’histoire particulière de cet enfant abandonné par sa mère biologique alors qu’il n’avait que deux ans puis abandonné à l’hôpital, dix ans plus tard, par la famille qui l’avait adopté à à l’âge de quatre ans, Peter Mutabazi a accepté de reprendre son rôle de famille d’accueil, sur du plus long terme.

Entre les deux, un lien fort s’est très vite créé. « Personne ne voulait de lui et il est vraiment difficile de trouver des maisons ou des familles qui acceptent un garçon de 11 ans », explique Peter Mutabazi, qui a lui-même connu une enfance difficile. Après un moment de cohabitation, l’agent immobilier a souhaité adopter Anthony. L’adoption a été officialisée le 12 novembre dernier. Entérinée par la justice, cette décision a changé la vie de ce duo. « Cela a pris du temps, mais je savais qu’il serait mon fils », rajoute le père adoptif de l’adolescent.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern