Coronavirus: le retour en grâce des cinémas en plein air

Coronavirus: le retour en grâce des cinémas en plein air
GoToVan

En ces temps de confinement, difficile d’imaginer quiconque organiser une quelconque activité de groupe. Tout est fermé et les cinémas n’échappent pas à la règle... ou presque. La demande de personnes lassées de rester entre quatre murs est trop forte pour que certains ne trouvent la parade. Plutôt que d’être condamné à regarder le petit écran chez-soi, des Américains se tournent en masse vers le cinéma en plein air, lovés dans leurs voitures. Cette mode prend tellement d’ampleur que maintenant, la Corée du Sud s’y met aussi.

Un retour en grâce inespéré

Alors que le coronavirus s’étend sur le sol américain, les espaces de cinéma en extérieur n’ont plus autant marché depuis longtemps. Exemple avec le Paramount-Drive In de la ville des anges. Comme le fait savoir le « Los Angeles Times », il a doublé le nombre de tickets vendus par rapport à d’habitude ce mardi 17 mars.

« C’est un soulagement pour les adultes et les familles à la recherche de distraction. On fait comprendre aux spectateurs qu’ils sont dans un environnement sûr qui leur offre une sorte d’échappatoire », fait savoir le gérant du Paramount-Drive In. Si cette crise sanitaire fait l’affaire des familles confinées, cela profite aussi grandement à un secteur qui disparait peu à peu. De 4.063 écrans en plein air dans les années 1960, les Etats-Unis ne comptent plus en 2019 que 549.

Cette mode fait d’autres heureux à l’autre bout du Pacifique. En Corée du Sud, où le confinement de la population n’est pas total, le cinéma en plein air se fait pousser des ailes. A l’abri des autres dans leurs voitures, les spectateurs peuvent profiter tranquillement d’un film pendant que le propriétaire des lieux fait ses comptes. « Nous avons enregistré une hausse des ventes de 10 à 20% et les week-ends nous fonctionnons à guichets fermés », se réjouit Park Dong-ju, gérant de cet espace.

 
  • Les Schtroumpfs à la conquête du monde

    ok_Grande Cigogne BD 38

    L’air de rien, ils sont de bons ambassadeurs des causes les plus nobles. En amusant les petits… ils attirent les grands de ce monde, car un Schtroumpf sert de mascotte aux Nations unies.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern