Coronavirus: la police diffuse une parodie de Claude François dans les rues de Bruxelles et fait le buzz (vidéo)

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

« Reste à la maison, même s’il y a le printemps qui chante ». L’air est le même, le message bien différent. En patrouille dans les rues de Bruxelles, des policiers en voiture ont diffusé du Claude François parodié à fond la caisse. La chanson crachée par les baffles n’est autre qu’une reprise parodique du célèbre « Viens à la maison », signée par l’humoriste suisse Yann Lambiel.

>Coronavirus: confinés, de nombreux artistes proposent des concerts live sur la toile et ça cartonne (vidéos)

Le message des forces de l’ordre, bien qu’humoristique, est clair : la police appelle la population au confinement. La scène a été filmée dans les rues de Bruxelles, non loin de la place Flagey, par un habitant d’Ixelles qui n’a pas tardé à mettre la vidéo sur les réseaux sociaux. D’abord épinglées par Sudpresse, les images font un tabac sur les réseaux sociaux.

Il faut bien avouer que c’est hilarant et bien vu de la part de nos policiers. D’ailleurs, la police fédérale a confirmé à nos confrères qu’il agissait bel et bien d’une initiative prise par une des patrouilles « Covid-19 » pour inviter les promeneurs à respecter scrupuleusement les règles édictées par le gouvernement Wilmès afin d’enrayer l’avancée du coronavirus. La vidéo, elle, cumule déjà les dizaines de milliers de vues sur les réseaux sociaux.

> Coronavirus: elle annonce ses fiançailles à son grand-père confiné en maison de retraite et émeut la toile (photos)

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Voltaire, un jeune intenable!

    Ouverture (RTBF)

    Thomas Solivérès incarne le philosophe au début de sa vie. Très tôt celui qui brigue la gloire, les femmes et l’argent bouscule les conventions, en maître de la pensée.