Un remake de «Robin des Bois» dans les cartons de Disney

62555_backdrop_scale_1280xauto
Disney

La vague des remakes de Disney n’est pas prête d’être finie. Après un premier raz-de-marée en 2019, les mois et années qui suivent devraient continuer sur le même tempo. Dernier projet en date : celui de « Robin de Bois », comme le révèlent le « Hollywood Reporter » et « Deadline ». Le film, sorti dans sa version originale en 1974, devrait être un long-métrage ambitieux mais qui cumule les difficultés de réalisation.

Comment Disney représentera les personnages ?

Si cette annonce suscite quelques réactions de scepticisme, c’est que ce remake se base sur une histoire où tous les personnages sont des animaux. Comment présenter cela aux spectateurs avec des images de synthèse de qualité ? C’est tout le problème de cette nouvelle adaptation.

Disney peut se rassurer avec le travail réalisé pour le « Roi Lion », acclamé par la presse pour la qualité et le réalisme de son graphisme, mais on monte ici encore d’un cran dans la difficulté. Les héros sont en effet beaucoup plus anthropomorphes que pour les aventures de Simba. Comment Disney va-t-il s’y prendre pour réaliser ce tour de force ?

Le premier élément de réponse donné par les studios américains est d’autant plus étonnant qu’à la tête de ce projet, on retrouve Carlos López Estrada, réalisateur du film dramatique « Blindspotting ». Les commentateurs cinéma sont donc encore plus curieux de voir ce que va devenir ce remake. Il faudra néanmoins prendre son mal en patience puisque pour l’instant, aucune date de sortie n’est prévue et le confinement dû au Covid-19 ne devrait pas aider à voir ce remake débarquer de sitôt.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».