En Inde, des touristes ont été retrouvés dans une grotte, après y être restés confinés pendant un mois

L’histoire est insolite mais véridique. Ce dimanche en Inde, des policiers ont découvert six touristes cachés dans une grotte près de la ville de Rishikesh dans le nord du pays, rapporte CNN. Ces quatre hommes et ces deux femmes, originaires de France, des États-Unis, de Turquie, d’Ukraine et du Népal, vivaient là depuis un mois environ. Après avoir dépensé pratiquement tout leur argent et n’ayant donc plus assez pour payer leur hôtel, ces touristes ont décidé de se confiner dans la grotte.

« Ils vivaient dans la grotte depuis le 24 mars. La police les a amenés dans un ashram (une résidence isolée, NDLR) près de Rishikesh où on leur a demandé de se confiner pendant deux semaines par précaution. Mais le groupe semble être en bonne santé  », a indiqué à CNN le porte-parole de la police de l’État d’Uttarakhand. Pour tenir le plus longtemps possible, les touristes utilisaient le peu d’argent restant pour acheter de la nourriture et quelques objets essentiels.

En Inde, les mesures de confinement ont été mises en place dans tout le pays le 24 mars dernier. Elles devaient initialement durer jusqu’au 14 avril mais le Premier ministre Narendra Modi les a prolongées jusqu’au 3 mai. Comme dans beaucoup d’autres pays, seuls les services essentiels sont autorisés.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?