Karine Le Marchand réplique à Franck Ribéry et publie les menaces et insultes racistes reçues

BelgaImage
BelgaImage

Franck Ribéry avait choisi l’option de la contre-attaque en clamant, via son avocat, son intention d’attaquer Karine Le Marchand en justice à la suite d’un post Instagram dans lequel l’animatrice moquait les qualités du footballeur niveau langue française : une plaisanterie dont elle n’est pas l’auteure mais qu’elle n’a fait que partager. Ce mercredi 29 avril, la boss de « L’amour est dans le pré » a récupéré la balle et a, à son tour, contre-attaque. Tacles à la clé !

>Moqué par Karine Le Marchand sur Instagram, Franck Ribéry envisage une contre-attaque en justice

« Prête à vivre mon procès »

L’avocat du footballeur français avait annoncé son intention d’attaquer l’animatrice de M6 en justice et avoir prévenu la principale intéressée. Sur Instagram, Karine Le Marchand a donc répliqué, en commençant par noter qu’elle n’a jamais attaqué le physique de Franck Ribéry et qu’elle n’a jamais proféré la moindre insulte à son encontre. Du coup, l’animatrice joue la carte de l’ironie, comme l’épingle Le Figaro  :

« Je me tiens prête à vivre mon procès, la tête rasée, pieds nus sous les quolibets (il va falloir aussi que j’apprenne à japper et à me prostituer, apparemment), mais seulement si on applique cette sanction à ceux qui les profèrent lâchement ».

« Pauvre post humoristique »

L’animatrice fait ici référence aux multiples menaces et insultes qu’elle a pu recevoir sur le réseau social de partage de photos depuis l’éclatement de la polémique qui l’oppose à Franck Ribéry. Elle a publié quelques messages injurieux, racistes et d’une violence implacable. « Sous prétexte de sourire de l’expression française d’une personnalité publique, pourtant raillée depuis plus de 10 ans pour la même raison, publiquement et sur tous les médias, sans conséquence, cette offense (…) peut être désormais punie par les menaces, les insultes racistes et misogynes d’individus pseudonymisés », écrit-elle sur Instagram.

Karine Le Marchand se dit par contre prête à s’excuser auprès de Franck Ribéry pour éviter une issue judiciaire à la suite de ce « pauvre post humoristique ». Quand aux internautes haineux qui se sont permis de lui adresser ces immondes messages, elle estime que « le confinement n’a pas dû arranger leur état ». « Je leur souhaite bon courage. Car le monde qui vient ne sera pas le leur », conclut-elle. Reste à savoir si Franck Ribéry va accepter cette discussion et mettre fin à ces possibles poursuites judiciaires.

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Voltaire, un jeune intenable!

    Ouverture (RTBF)

    Thomas Solivérès incarne le philosophe au début de sa vie. Très tôt celui qui brigue la gloire, les femmes et l’argent bouscule les conventions, en maître de la pensée.