Les accusations de Meghan Markle contre le Daily Mail rejetées par un juge

Les accusations de Meghan Markle contre le Daily Mail rejetées par un juge
BelgaImage

Ce vendredi 1er mai a été synonyme de coup dur pour Meghan Markle. Son procès contre le Daily Mail a été remporté non pas par elle mais par la partie opposée. Elle accusait le tabloïd de plusieurs motifs, dont une atteinte à la vie privée, après la publication dans sa version dominicale d’une de ses lettres à son père datée d’août 2018. L’aide reçue par les avocats de l’éditeur « Associated Newspapers » n’a pas suffi à faire pencher la balance de son côté.

Un procès mal parti pour être remporté

Lors d’une décision partielle, le juge Warby en charge de l’affaire a décidé de rejeter les accusations de Meghan Markle. Selon lui, le journal n’aurait pas voulu faire des articles « offensants » ou « préjudiciables » susceptibles d’aggraver les relations déjà tendues entre elle et son père.

« Certaines des accusations ont été rejetées car elles sont sans rapport avec l'objectif de la plainte principale. Je ne considère pas qu'elles se situent au cœur de cette affaire, qui concerne essentiellement la publication de cinq articles divulguant la correspondance de la plaignante avec son père », a déclaré le juge. Il a aussi estimé que certaines accusations « n’étaient pas suffisamment détaillées » et que d’autres seraient « réexaminées plus tard si elles sont présentées sous une forme juridique appropriée ».

Les avocats de Meghan Markle ont déjà fait savoir leur déception et comptent bien ne pas en rester là. « Les droits de la duchesse ont été violés et les frontières légales autour de la vie privée ont été franchies », estiment-ils. « Nous sommes surpris de voir que cette décision suggère qu'un comportement malhonnête n'est pas pertinent », précise le porte-parole.

Alors que cette affaire continue son cours, d’autres doivent être tranchées mais cette fois-ci, il s’agit de plaintes provenant du prince Harry. Il accuse notamment des groupes de presse d’avoir relayé des messages vocaux privés qui n’auraient rien à faire dans l’espace public.

 
  • Johnny Hallyday et Catherine Deneuve: une folle passion cachée

    Catherine Deneuve et Johnny Hallyday en 1962.

    Un pacte d’amour secret et préservé : « Qu’est-ce qu’elle a de tellement exceptionnel Catherine Deneuve ? Elle a ce que les autres n’ont pas ». Voilà ce que répondait Johnny à son ami Gilles Lhote à propos de sa mystérieuse « Lady Lucille ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern