Des ambulanciers créent la polémique en reprenant la danse du cercueil sur Tik Tok avec «un patient coronavirus»

Des ambulanciers créent la polémique en reprenant la danse du cercueil sur Tik Tok avec «un patient coronavirus»
Capture d’écran

TikTok est sans aucun doute devenu LE réseau social du confinement. Chaque jour, des milliers d’internautes y vont de leur grain de folie pour poster la vidéo la plus originale. Mais à trop chercher le buzz, ça dérape parfois.

C’est ce qui est arrivé à des ambulanciers du nord-ouest de l’Angleterre, rapportent nos collègues de Sudinfo. Ils ont voulu reproduire la « danse du cercueil », cette chorégraphie des « danseurs-porteurs » du Ghana devenue un challenge sur TikTok. Mais le groupe de soignants a imaginé la scène avec une civière et un mannequin représentant un patient atteint du Covid-19. Ils ont filmé leur danse et ont posté la vidéo sur le réseau social, avec la légende suivante : « Attention. Boost de moral imminent #Covid19 ».

Malheureusement pour eux, les images sont assez mal passées auprès des internautes. « C’est complètement amoral, ça me rend malade. Si vous voulez danser avec vos uniformes il n’y a pas de problèmes, mais se moquer de la mort, ce n’est jamais bien ! », écrit un internaute, rejoint par d’autres qui soutiennent personnel soignant mais qui ne cautionnent pas le fait de se moquer des gens qui ont le coronavirus. « Ils font référence à la ‘danse du cercueil’ et disent que ça va booster le moral. Je ne vois pas en quoi des familles déchirées, ça remonte le moral », peut-on lire également sur Twitter.

Face à ce bad buzz, la vidéo a été retirée de TikTok (mais est encore visible sur le site du Daily Mail) et un porte-parole de l’équipe d’ambulanciers a tenu à s’excuser publiquement pour le comportement des hommes du groupe. « Nous avons été mis au courant qu’une vidéo TikTok postée par quelques membres d’une de nos équipes circulait sur les réseaux sociaux et qu’on les voyait agir de manière totalement non-professionnelle. Nous présentons nos excuses pour la peine que cela a pu causer et nous vous assurons que nous prenons cet incident très au sérieux et qu’il sera réglé en interne ».

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern