Stéphane Plaza évoque les conséquences de son handicap: la dyspraxie

Stéphane Plaza évoque les conséquences de son handicap: la dyspraxie
BelgaImage

Au jeu des ressemblances, Stéphane Plaza n’a pas créé l’énigme la plus facile qui soit. Sur Instragam, il a lancé pour défi à ses abonnés de savoir ce qui le rapprochait de célébrités comme Johnny Hallyday, Jean Dujardin, Tom Cruise ou encore Albert Einstein et Daniel Radcliffe. La réponse ne tombe pas sous le sens puisqu’il ne s’agit pas d’un élément physique mais d’un trouble neurologique : la dyspraxie.

Un handicap encore mal connu du public

Une fois passé le suspense de cette devinette, l’animateur de « Recherche appartement ou maison » évoque ce que cela signifie concrètement d’être dyspraxique, ce qu’il est depuis son enfance : « En gros, c’est une altération de la communication entre le cerveau et le corps, les deux fonctionnent très bien, mais pas ensemble. Maladresse, dyslexie, difficulté à maîtriser sa force et à faire ses lacets (ceux-là sont chez moi), organisation, rangement, repérage dans le temps compliqués, et difficulté à faire sa toilette tout seul entre autres... mais grande créativité ! », détaille-t-il avant de conclure : « Les handicaps sont une forme de singularité qui met toujours en valeur tant d’autres qualités insoupçonnées ! Être différent signifie simplement que vous êtes assez courageux pour être vous-même ».

La proportion de dyspraxiques au sein de la population fait objet de débats. L’absence de recensements empêche les spécialistes de donner une estimation précise. Selon Patrick Berquin, professeur de neuropédiatrie au CHU d’Amiens, 5 à 6% des enfants en âge scolaires seraient concernés, dont une partie en souffre réellement en tant qu’handicap. Il faut toutefois noter que les dyspraxiques, malgré leurs difficultés, peuvent parfaitement mener une vie scolaire normale, même si bien entendu certains aménagements dans le quotidien facilitent les choses. Dans le cas de Stéphane Plaza, cela expliquerait en tout cas certaines des gaffes pour lesquels il est connu lors de ses émissions de réaménagement d’intérieur.

 
  • Johnny Hallyday et Catherine Deneuve: une folle passion cachée

    Catherine Deneuve et Johnny Hallyday en 1962.

    Un pacte d’amour secret et préservé : « Qu’est-ce qu’elle a de tellement exceptionnel Catherine Deneuve ? Elle a ce que les autres n’ont pas ». Voilà ce que répondait Johnny à son ami Gilles Lhote à propos de sa mystérieuse « Lady Lucille ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern