Dieudonné poursuivi pour «apologie de crimes contre l’humanité»

Dieudonné poursuivi pour «apologie de crimes contre l’humanité»
BelgaImage

Et c’est reparti pour un tour ! La liste des décisions de justice à l’encontre de Dieudonné, notamment accusé d’antisémitisme, est de plus en plus longue et cela ne risque pas de s’arrêter. Deux de ses vidéos font aujourd’hui l’objet d’une plainte du Conseil représentatif des institutions juives (Crif). On y voit Dieudonné imiter Simone Veil, rescapée d’Auschwitz, avec des images qui montrent également le négationniste Robert Faurisson.

Devant la justice de plusieurs pays

Au vu du contenu de ces vidéos, le Crif accuse Dieudonné d’« apologie de crimes contre l'humanité », « injures publiques à caractère antisémite », « provocation publique à la haine antisémite » et « provocation publique à la commission d'atteinte volontaire à la vie ».

Pour rappel, l’acteur a eu des ennuis autant en France qu’en Belgique et en Suisse pour ses propos antisémites. En juillet 2019, il a été condamné à deux ans de prison ferme pour lesquels il a fait appel. Deux ans plus tôt, à Liège, la cour d’appel lui avait aussi infligé deux mois de prison ferme. Enfin, aujourd’hui, il est aussi poursuivi à Genève pour le même motif.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern