J.K. Rowling révèle quels sont les vrais et faux lieux à l’origine de la série Harry Potter

J.K. Rowling révèle quels sont les vrais et faux lieux à l’origine de la série Harry Potter
BelgaImage

Si vous êtes fan d’Harry Potter, peut-être avez-vous fait ce fameux pèlerinage à Edimbourg. Selon plusieurs tours organisés dans la ville, la capitale écossaise serait le lieu de naissance d’Harry Potter. Ce 21 mai, la créatrice du personnage, J.K Rowling, a révélé qu’en réalité, c’était totalement faux ! Après avoir reçu plusieurs messages concernant Edimbourg mais aussi d’autres villes, l’autrice a décidé de révéler ce qu’il en était vraiment des origines profondes de son chef-d’œuvre.

Des intox en pagaille !

Passons d’abord en revue toutes les attrapes qui piègent les fidèles de la série. Un café d’Edimbourg, « The Elephant House », se revendique par exemple comme étant le « lieu de naissance d’Harry Potter », ce qui est même écrit sur sa façade. « J'ai écrit Harry Potter plusieurs années avant que je n’aie mis le pied dans ce café, donc ce n'est pas son lieu de naissance, même si j'ai écrit là-bas, ça on peut leur laisser », précise J.K. Rowling sur Twitter. Autre endroit : les écoles d’Edimbourg, qui auraient servi d’inspiration pour Poudlard. « C’est faux à 100%. J’ai créé Poudlard bien avant de poser les yeux sur celles-ci. J’ai juste fini d’écrire Les Reliques de la Mort au château de Balmoral [en Ecosse] », écrit-elle. Mais ce qui la fait le plus rire, c’est un parcmètre qui l’aurait inspiré pour « Les Reliques de la Mort », « un non-sens » pour elle.

Parmi les faux lieux d’inspiration du Chemin de Traverse, on trouve les Shambles, une rue médiévale de York où J.K. Rowling n’a en réalité jamais été. Pareil à Exeter avec le bar étudiant Old Firehouse. Dans cette même ville, le Gandy Street était aussi désigné comme le lieu de naissance du Chemin de Traverse. Encore faux !

Les vrais lieux de naissance d’Harry Potter

Loin de se limiter aux fausses rumeurs, J.K. Rowling en a profité pour parler des vrais lieux d’inspiration. On apprend ainsi qu’Harry Potter est né non pas à un mais deux endroits, en fonction du point de vue. « Si vous définissez le lieu de naissance comme étant celui où j'ai écrit pour la première fois, c'était en louant une chambre dans un appartement au-dessus de ce qui était un magasin de sport. Les premières briques de Poudlard ont été posées dans un appartement à Clapham Junction [à Londres] », dit-elle avant de préciser : « si vous définissez le lieu de naissance d'Harry Potter comme l'instant où est née l'idée initiale, alors c'était dans un train Manchester-Londres. Mais je suis amusée par l'idée que Poudlard est directement inspiré par des beaux endroits que j'ai vus ou visités parce que c'est si loin de la vérité ».

Quant à Edimbourg, bien en mal après ces révélations, ses habitants peuvent se rassurer sur un point : l’autrice a bel et bien écrit un chapitre entier dans le Nicolson Cafe qu’héberge la capitale écossaise, mais selon elle, c’est depuis devenu un restaurant chinois. Quant aux habitants de Porto, au Portugal, une rumeur faisait de la jolie librairie Lello une source d’inspiration pour J.K. Rowling. C’est faux, mais dans cette même ville, elle a écrit quelques passages d’Harry Potter dans le Majestic Cafe de la Rua Santa Catarina.

Enfin, pour ceux qui se demanderaient où est né le Quidditch, direction Manchester. Là-bas, J.K. Rowling a passé une nuit dans ce qui était alors le Bourneville Hotel. « Quand j’ai quitté l’hôtel au petit matin, j’avais inventé le Quidditch », dit-elle.

 
  • Pluto: 90 ans d’aventures avec Mickey

    Disney

    Le chien de Mickey Mouse, un Saint-Hubert… belge, faisait sa première apparition en 1930 dans un dessin animé. S’il ne parle pas et ne porte pas de vêtements, il devient le canidé le plus célèbre du cinéma d’animation mondial et l’un des six personnages préférés de l’empire Disney…

  • Un membre d’OceansAsia montre les masques ramassés sur une plage de Hong Kong. On en retrouve aussi dans nos rues.

    Covid-19: l’inquiétante pollution

    Conséquence immédiate de la pandémie : une montagne de déchets, faite de masques, d’emballages à usage unique, de lingettes ou de matériel médical.

  • LE RAPPEUR

    C’est bon pour le moral: Najib Bauwens, un professeur rappeur

    Dans cette nouvelle série, « Soir mag » met à l'honneur des gens, des actions, des discours à l’esprit positif en souhaitant que celui-ci se répande largement. Cette semaine : durant le confinement, Najib Bauwens a créé des vidéos ludiques de ses cours pour maintenir le lien avec ses élèves.

  • Belgaimage

    Découvrez les recettes de cuisine de Downton Abbey

    On a adoré la série, aimé le film et rêvé d’être invité à la table des personnages créés par le magicien Julian Fellowes. Pour nous permettre de nous en approcher, Annie Gray publie « Downton Abbey – Le livre de cuisine ». En voici trois recettes en exclusivité pour « Soir mag ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern