En Floride, cet artisan fabrique des masques en peau de python et d’iguane pour contrer le coronavirus (photos)

« J’ai transformé un objet vital en accessoire de mode », explique Brian Wood dans son atelier de Dania Beach, à 40 km au nord de Miami. L’homme de 63 ans, qui fabrique toutes sortes d’objets en peau de reptiles, a décidé de surfer sur la nouvelle mode : les masques de protection personnalisés. « C’est basique, mais cela fonctionne plutôt bien. Ils s’ajustent bien et on peut leur mettre un filtre », poursuit M. Wood en montrant les trous d’aération sur ses masques reptiliens.

Ses créations sont disponibles en plusieurs couleurs et vendues pour 90 dollars sur sa page Facebook, All American Gator Products. La chasseuse de serpents Amy Siewe fournit à Brian Wood les énormes pythons qu’ils dépouillent dans la cour de sa maison, d’un coup sec. « Le python birman est une espèce invasive en Floride. Ils ne viennent pas d’ici, mais de l’Asie du Sud-Est et ils font des ravages dans les Everglades », raconte Mme Siewe, 43 ans, en référence à la zone humide qui occupe une bonne partie du sud de la Floride.

Des reptiles qui détruisent l’écosystème

Les pythons ont été introduits dans la région probablement comme animaux de compagnie à la fin du siècle dernier. Une fois libérés dans les Everglades, ils se sont rapidement reproduits, n’ayant aucun prédateur pour les chasser. L’Agence de la pêche et de la vie sauvage de Floride (FWC) encourage les habitants, récompenses à la clé, à capturer ces serpents constricteurs qui détruisent l’écosystème.

Les iguanes dévastent eux aussi la flore locale. L’année dernière, la FWC a appelé les citoyens à tuer dès que possible tous ceux qu’ils apercevaient, de préférence sans cruauté. Ces grands lézards n’échappent donc pas aux ciseaux de Brian Wood, et leur peau pourrait bientôt finir par protéger des humains du coronavirus.

AFP

 
  • Pluto: 90 ans d’aventures avec Mickey

    Disney

    Le chien de Mickey Mouse, un Saint-Hubert… belge, faisait sa première apparition en 1930 dans un dessin animé. S’il ne parle pas et ne porte pas de vêtements, il devient le canidé le plus célèbre du cinéma d’animation mondial et l’un des six personnages préférés de l’empire Disney…

  • Un membre d’OceansAsia montre les masques ramassés sur une plage de Hong Kong. On en retrouve aussi dans nos rues.

    Covid-19: l’inquiétante pollution

    Conséquence immédiate de la pandémie : une montagne de déchets, faite de masques, d’emballages à usage unique, de lingettes ou de matériel médical.

  • LE RAPPEUR

    C’est bon pour le moral: Najib Bauwens, un professeur rappeur

    Dans cette nouvelle série, « Soir mag » met à l'honneur des gens, des actions, des discours à l’esprit positif en souhaitant que celui-ci se répande largement. Cette semaine : durant le confinement, Najib Bauwens a créé des vidéos ludiques de ses cours pour maintenir le lien avec ses élèves.

  • Belgaimage

    Découvrez les recettes de cuisine de Downton Abbey

    On a adoré la série, aimé le film et rêvé d’être invité à la table des personnages créés par le magicien Julian Fellowes. Pour nous permettre de nous en approcher, Annie Gray publie « Downton Abbey – Le livre de cuisine ». En voici trois recettes en exclusivité pour « Soir mag ».

Signé duBus
Signé Stéphane Bern