Diam’s explique pourquoi elle a quitté le monde de la musique et dézingue le milieu artistique

BelgaImage
BelgaImage

Diam’s se fait discrète. Mais de temps en temps, elle revient dans le sillage des médias pour évoquer sa vie passée, notamment sur ses difficultés psychologiques à un moment de sa vie.

> « Je me demandais pourquoi j’étais sur Terre » : Diam’s raconte son changement de vie

Mais dans une story Instagram, c’est plutôt de sa carrière d’artiste qu’elle a parlée. Elle s’est adressée à ses followers et a expliqué en partie pourquoi elle avait arrêté la scène  :

« J’avais épuisé mon intérêt pour le milieu après avoir tout gagné dans le business de la musique mais aussi tout perdu humainement. J’avais besoin de souffler, de recouvrer ‘une vie normale’, avec des gens ‘normaux’ et l’humilité ».

> Dans une rare déclaration publique, Diam’s se livre sur sa dépendance aux médicaments : « J’ai fini dans une ambulance »

L’interprète de tubes de rap connus de tous comme « La Boulette » ou « Dans ma bulle » a poursuivi : « Il ne faut pas se leurrer. Lorsque vous êtes célèbre et admirée, vous développez forcément une part de suffisance. Combien de stars passent leur vie à se donner un genre, cachées derrière des lunettes ou des chapeaux, à entretenir le mystère sur elles ». Sans citer le moindre nom, comme le note 20 Minutes, Diam’s n’hésite néanmoins pas à dézinguer le système qu’elle a quitté volontairement.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern