Plat de pâtes royal dans une brasserie belge: «Personne ne pouvait croire que le roi et la reine s’arrêteraient ici»

BelgaImage
BelgaImage

Pour Dirk Bollens, restaurateur flamand installé à Merchtem, c’est un service qu’il n’oubliera pas de sitôt. Ce dimanche 21 juin, cinq policiers débarquent dans son établissement. Le brasseur pense d’abord à un lien à faire avec le coronavirus, puis se ravis quand les forces de l’ordre lui indiquent que des convives d’importance vont s’installer dans son restaurant pour y manger.

« Ils ne voulaient pas me dire qui venait exactement mais j’ai immédiatement compris que c’était sérieux », explique Dirk Bollens à Het Laats Nieuws qui dévoile même une photo du repas. La brasseire se trouve en bordure d’une ancienne voie ferrée transformée en piste cyclable. C’est là que la famille royale se baladait en vélo. Avant, visiblement, d’avoir une petite faim.

« Ce fut une très belle surprise »

« Les policiers ont cherché un endroit calme sur la terrasse, loin de la foule. Et ils avaient eux-mêmes besoin d’une table située à une dizaine de mètres, avec une vue sur la table royale », détaille le restaurateur cité par RTL. Une fois les conditions posées et acceptées par Dirk Bollens, la famille royale a fait son entrée, sous les yeux forcément ébahis des clients : « Personne ne pouvait croire que le roi et la reine venaient d'arriver ici ».

Visiblement, le roi s’est montré intéressé par rapport à la situation de la brasserie post-confinement. « Il semblait vraiment très préoccupé par la situation », pointe Dirk Bollens. « Ils étaient vraiment très gentils et polis. Le roi et la reine sont en fait des gens très ordinaires qui, comme tout le monde, font du vélo le dimanche », sourit le brasseur. « Nous et nos clients leur avons accordé une intimité totale. Ce fut une très belle surprise ». Pour la petite histoire, la famille royale a commandé des pâtes et de l’eau. Le parfait menu du sportif !

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern