Françoise Bourdin: «Les méchants ne m’intéressent pas»

Françoise Bourdin: «Les méchants ne m’intéressent pas»
M. Avanzato

Quarante-sept livres et toujours un engagement de montrer la part belle de l’humanité : en fait, vous étiez « feel good » bien avant cette tendance actuelle ?

En effet. J’adore m’emparer de thèmes remuants mais aussi inspirants, ici les médecins de campagne et les viticulteurs, deux métiers compliqués. Je vis en Normandie qui est un désert médical. Les cabinets sont saturés. Les médecins partis à la retraite ne sont pas remplacés. Il n’y a plus de gardes ni de...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern