La fille de Jacques Brel évoque la relation avec son père: « Il m'a demandé un jour de ne plus l'appeler papa »

Belgaimage
Belgaimage

Avec sa femme Thérèse Michielsen, Jacques Brel a eu trois filles : Chantal, France et Isabelle. À l’occasion de la fête des pères dans l’Hexagone, France a évoqué sa relation avec son papa Jacques Brel, lors d’une interview accordée au magazine Version Femina, rapporte RTL.

Peu investi dans les projets familiaux, l’artiste n’était pas fort présent pour ses filles et peu impliqué dans son rôle de père. « Je ne sais pas ce qu'est un père au quotidien. Contrairement à d'autres hommes, il ne s'en cachait pas. Il était habité par quelque chose plus fort que lui », a expliqué France Brel.

Volage et distant, Jacques Brel était conscient de son absence et ne tentait pas de jouer un rôle qui lui déplaisait. « C'est lui-même qui m'a demandé un jour de ne plus l'appeler papa, mais par son prénom. Nous n'avions pas une relation classique de parent à enfant », a ajouté France. La fille de l’artiste garde toutefois de bons souvenirs avec son père : « Je le prenais comme il était. Lorsqu'il était avec nous, il était bien là. J'adorais parler avec lui, écouter ses chansons. Au restaurant, quand nous étions avec lui, par discrétion, il se plaçait toujours dos à la salle pour ne pas être reconnu et refusait alors les autographes parce qu'il était en famille ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern