Un temple vieux de 300 ans enseveli sous du sable a été redécouvert en Inde (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Un temple enseveli depuis plus de 70 ans environ a été redécouvert à Perumallapadu en Inde. Après avoir remarqué que des parties de l’édifice affleuraient, les habitants du village ont profité du confinement pour entreprendre des fouilles plus approfondies, rapporte le Figaro. Vieux de 300 ans, le temple enseveli Sri Nageswara Swamy était consacré à Parashurama, le sixième avatar du dieu hindou Vishnou, se souvient la population locale.

D’après les anciens du village, le temple a été enseveli après de fortes inondations en 1850 à cause du changement de cours de la rivière Pennar. En s’éloignant du fleuve, les habitants ont abandonné le temple, qui a été recouvert par le sable au fil du temps, rapporte l'agence de presse indienne ANI. Le directeur des fouilles archéologiques a expliqué à un média local que « les fouilles avaient été arrêtées » et qu’« un examen détaillé du site sera effectué». Suivant la demande de la population, des mesures de conservation et de préservation du temple seront prises. « Nous avons des plans pour reconstruire le temple afin d'y pratiquer le puja, un rite d'offrande et d'adoration », a également ajouté un des villageois au New Indian Express.

Depuis sa découverte, le temple attire les habitants de la région, certains ayant déjà commencé à le visiter et à pratiquer des cultes. Pour éviter un effondrement ou un accident à cause de la fragilité de l’édifice, le site est désormais protégé par des policiers, indique le Figaro.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern