«Affaire conclue»: Pierre-Jean Chalençon contre-attaque et dézingue un acheteur belge de l’émission

BelgaImage
BelgaImage

Pierre-Jean Chalençon ne mâche pas ses mots. Dans une interview accordée à Sudpresse, l’ancien acheteur d’« Affaire conclue » s’attaque aux personnes qui auraient souhaité sa chute et n’épargne pas le moins du monde un autre participant de l’émission d’enchères de France 2, le Belge Gérald Watelet. Ambiance !

>Quand Pierre-Jean Chalençon souhaite la mort de Line Renaud

Pour rappel, l’ex-homme fort d’« Affaire conclue », a quitté l’émission après la diffusion d’une photo controversée où il pose avec Dieudonné lors de l’anniversaire de Jean-Marie Le Pen.

La polémique de trop pour Pierre-Jean Chalençon. Cela dit, pour lui, ces controverses sont pilotées par « des gens bien placés ». Le but ? Lui nuire : « J’ai des projets et je ne veux pas qu’on cannibalise mes projets. Et j’ai l’impression qu’on a essayé d’assassiner mon projet palais Vivienne. Je pense qu’il y a des gens bien placés qui se sont dit : ‘On va faire sortir ça pour faire capoter son projet’. Et puis les gens sont méchants, jaloux aujourd’hui. Moi, je suis ma route ».

>Pierre-Jean Chalençon en larmes sur le plateau de Jean-Marc Morandini : « Depuis 24h, on me dit des saloperies »

Les larmes essuyées et les regrets affichés dans les médias, Pierre-Jean Chalençon balance. Et en plus des gens qui tenteraient de lui nuire, il s’attaque à un autre acheteur de l’émission, bien connu des Belges. Car si Sophie Davant l’a soutenu – c’est en tout cas ce que Pierre-Jean Chalençon affirme –, Gérald Watelet aurait fait tout l’inverse. Et ça, le féru de Napoléon ne l’accepte pas : « C’est mon amie et ça se vérifie. Alors qu’il y a certaines personnes dans l’émission, dont un certain Belge qui a bavé sur ma gueule. Enfin, les pièces rapportées seront toujours des pièces rapportées ». À bon entendeur !

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern