Télétravail: le pour et le contre

À terme, un mode hybride devrait s’imposer : une alternance de télétravail et de présence au boulot, à la recherche d’un équilibre entre efficacité du télétravail et nécessité de contacts.
À terme, un mode hybride devrait s’imposer : une alternance de télétravail et de présence au boulot, à la recherche d’un équilibre entre efficacité du télétravail et nécessité de contacts. - BelgaImage

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a été l’un des premiers convaincus. D’ici cinq à dix ans, la moitié des employés du réseau social seront amenés à travailler de chez eux de manière permanente. Selon Zuckerberg, le télétravail permet une plus grande efficacité, offre plus de souplesse aux travailleurs et répond à l’urgence écologique : « En 2020, il est plus facile de déplacer des octets que des atomes, donc je préfère que nos employés se téléportent par vidéo ou réalité virtuelle plutôt que d’être coincés dans les embouteillages à polluer l’environnement »,...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern