Disneyland Paris rouvre mais avec quelles contraintes?

Disneyland Paris rouvre mais avec quelles contraintes?
BelgaImage

Demain, c’est le grand jour à Marne-la-Vallée ! Disneyland Paris va enfin pouvoir reprendre du service après quatre mois de fermeture forcée, un fait inédit. Il va donc falloir mettre les bouchées doubles pour rassurer les clients alors que l’ensemble des parcs Disney du monde estimait en mars leurs pertes à un milliard de dollars. Le maximum a donc été fait, de la mesure la plus simple à d’autres plus insolites.

Un parc encore convalescent

Avant d’arriver au pays des rêves, il faudra bien évidemment acheter son billet mais pour cela, hors-de-question d’arriver au guichet comme d’habitude. Les visiteurs vont devoir réserver à l’avance leurs tickets (ou bien un séjour entier selon la préférence). Chacun doit aussi prévoir un masque, même pour les enfants à partir de l’âge de 11 ans.

Après avoir fait tout cela, vous pourrez profiter pleinement des deux parcs de Disneyland Paris, du Disney Village et de l’hôtel Disney’s Newport Bay Club. Les autres hôtels et lieux de séjour restent quant à eux fermés jusqu’à des dates variables.

Pour accéder aux attractions, plusieurs aménagements permettent de respecter au maximum la distanciation sociale et la santé des clients. 2.000 distributeurs devraient fournir près de 21.000 litres de gel hydroalcoolique par mois, 20 km de siglage au sol incitent à respecter les distances de sécurité et 3 km de barrières spéciales en plexiglas isolent les files qui serpentent devant les attractions. Les manèges seront aussi nettoyés entre chaque utilisation et une rangée (ou place) sur deux sera laissée libre.

D’autres mesures plus originales sont destinées à résoudre de véritables dilemmes. Impossible en effet de faire un câlin à Mickey ou à Dingo. L’idée a donc été de faire danser les personnages de Disney dans des « Selfie Spots » où les enfants pourront se prendre en photo selfie avec leurs héros en arrière-plan. Cela leur permettra de passer en quelque sorte leur unique moment avec eux puisque les rencontres sont pour l’instant suspendues, tout comme les expériences de maquillage et les aires de jeux pour petits. Pire : la parade et le spectacle nocturne ne seront de retour qu’à « une date ultérieure ». Pareil pour d’autres représentations comme celui sur le Roi Lion. La magie est donc de retour, mais pas totalement.

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern