Booba attaque le militantisme féministe d’Angèle dans son nouveau titre (vidéo)

Booba attaque le militantisme féministe d’Angèle dans son nouveau titre (vidéo)
BelgaImage

On pourrait croire les combats contre le racisme et de la misogynie compatibles au vu de leurs valeurs progressistes. Mais pour Booba, c’est hors-de-question ! Dans son nouveau titre « Dolce Vita », sorti ce 14 juillet, le rappeur a pris position pour défendre la cause noire. Mais d’autre part, il donne sa vision très personnelle de la gente féminine… en s’attaquant à Angèle.

Une rancœur nourrie depuis un an

Dans sa chanson, Booba parle ainsi à une femme en lui demandant de retirer ses vêtements, pour qu’il puisse profiter à sa façon du plaisir sexuel. Manifestement, il sait que sa compagne n’est pas vraiment d’accord avec sa vision de leur relation. C’est alors qu’il sort sa pique envers Angèle : « Enlève tout, j’m’en fous de la dentelle, balance ton misogyne à Angèle ». Ce passage constitue une référence directe à la chanson « Balance ton quoi » dans laquelle Angèle dénonce justement ce genre de comportement machiste que Booba assume totalement.

Il se peut qu’avec cette attaque ad hominem, le rappeur veuille rebondir sur un accroc qu’il a eu avec la chanteuse. L’année passée, Booba s’était plaint d’être bien moins diffusé en radio qu’Angèle, alors que leurs ventes de disques étaient plus ou moins équivalentes. Celle-ci avait répondu avec un simple « Ouaiiss » et plusieurs drapeaux belges. Visiblement énervé, le rappeur avait alors répliqué en disant : « Ouaiiss quoi ? Tu veux jouer ? ». La chanteuse avait alors préféré ne pas répondre pour que la polémique s’éteigne, ce qui semble avoir marché… du moins jusqu’à aujourd’hui.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ostéoporose, la menace silencieuse

    L’analyse densitométrique permet de détecter l’ostéoporose efficacement.

    Responsable d’une fracture toutes les vingt secondes dans le monde, elle frappe surtout les femmes. Nos conseils pour la prévenir... ou la freiner.