Amber Heard dit craindre que Johnny Depp ne la tue

Amber Heard dit craindre que Johnny Depp ne la tue
BelgaImage

Pour ceux qui pensaient que la montée de la tension entre Amber Heard et Johnny Depp allait s’arrêter, la première leur a donné tort. Celle-ci vient de monter d’un cran dans ses accusations envers Johnny Depp. Alors que ce dernier attaque en justice « The Sun » pour diffamation sur sa vie privée avec l’actrice, Amber Heard a affirmé avoir peur que son ex-mari ne la tue, comme le fait savoir l’AFP.

Un homme bipolaire ?

Selon elle, Johnny Depp aurait été si violent qu’à certains moments, cela était « si grave que j’avais peur qu’il me tue, que ce soit intentionnellement ou en perdant le contrôle ». « Il a explicitement menacé de me tuer de nombreuses fois, en particulier à la fin de notre relation », dit-elle avant d’ajouter qu’il « est très bon pour manipuler les gens ».

Amber Heard n’hésite pas à user de mots très durs pour qualifier ses actes. Comme elle le déclare, il aurait ainsi eu pour coutume de se défausser de la responsabilité de ses actes sur un autre lui qu’il appellerait « le monstre ». « Il en parlait comme si c’était une autre personne ou une autre personnalité et pas lui qui faisait toutes ces choses », affirme-t-elle. De là à dire que Johnny Depp serait bipolaire, il n’y a qu’un pas. Il aurait d’ailleurs alterné entre des « épisodes de violence » et d’autres où il lui aurait demandé de « rester ou revenir ».

Ces déclarations arrivent alors que le procès contre « The Sun » arrive dans sa dernière semaine, du moins en théorie. Le journal campe quant à lui sur ses positions en retenant toujours 14 incidents qui impliqueraient Johnny Depp dans des actes de violences envers Amber Heard, comme le tabloïd l’a affirmé dans un article qui est à la base de l’affaire.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern