L214 parodie une pub Lidl pour alerter sur les élevages intensifs de poulets (vidéo)

L214 parodie une pub Lidl pour alerter sur les élevages intensifs de poulets (vidéo)
Capture d’écran Twitter

Vous avez peut-être déjà vu cette publicité où un concurrent de Lidl s’introduit incognito chez la marque allemande avant de découvrir que tout va bien là-bas. C’est cette vidéo que l’association L214 a reprise pour attaquer l’enseigne. En cause : les élevages intensifs de poulets qui servent à fournir Lidl.

Lidl tente une riposte sans convaincre

Dans cette reprise, un espion s’introduit dans un des élevages supposés de Lidl mais ici, il ne décrit que l’horreur des poulets entassés les uns sur les autres. « Certains tiennent à peine debout, y’en a d’autres qui boitent. Ce n’est pas beau à voir. Si les clients apprennent ça, ils sont mal patron », dit l’espion sous un ton semi-humoristique. Attention aux âmes sensibles, les images qui suivent ne sont pas très belles. La vidéo se termine avec le slogan de Lidl mais détourné : « Le vrai prix des bonnes choses n’est pas toujours avouable ».

A la base, L214 reproche à Lidl de ne pas avoir signé une charte européenne d’engagement sur les poulets, l’ECC, pourtant acceptée par des concurrents comme Intermarché, Carrefour et Auchan. Lidl a néanmoins de réagir au quart de tour à l’attaque de L214 en précisant qu’il y a quatre jours, l’enseigne venait justement d’apporter sa signature à la charte.

Problème réglé donc ? Pas vraiment selon L214, car Lidl juge « inatteignable » des objectifs fondamentaux pour 2026 comme la réduction du nombre d’animaux par m² et le rythme de croissance prôné pour les poulets. La réponse de l’association est sèche : « On dirait que chez vous le bien-être animal c’est comme les PS4 à 95€: on en entend beaucoup parler, mais on n’en voit jamais la couleur », dit-elle en référence à une réduction de Lidl retirée en vitesse. Selon elle, Lidl aurait été « probablement informée » de cette nouvelle campagne, d’où la signature rapide de l’ECC, ce qui n’est pour elle qu’une tentative d’« esquiver » les critiques avec « un engagement au rabais ». L214 a donc maintenu sa pétition en ligne contre Lidl.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern