Pourquoi Chadwick Boseman n’a jamais révélé son cancer

Pourquoi Chadwick Boseman n’a jamais révélé son cancer
BelgaImage

Le 28 août, l’Amérique était en deuil. L’acteur principal de « Black Panther », Chadwick Boseman, est mort des suites d’un cancer du côlon. Les hommages pleuvent, notamment parmi les Afro-Américains, émus par une disparition aussi brutale qu’inattendue. Peu nombreuses étaient en effet les personnes qui étaient au courant de sa maladie. L’acteur a tout fait pour que sa chimio se fasse dans le plus grand secret. Pendant quatre ans, il ne dit rien sur son cancer. Plusieurs jours après son décès, c’est finalement son agent, Michael Greene, un ami de longue date de l’acteur, qui a expliqué le pourquoi de ce silence.

Ne pas laisser le mal lui enlever ses espoirs de carrière

Comme il le confie à The Hollywood Reporter, Michael Greene rapporte que la décision de ne pas dévoiler son cancer provient en partie de la mère de Chadwick Boseman, Carolyn. « Elle lui a toujours appris à faire en sorte que les gens ne se tracassent pas pour lui. Il avait également l’impression que dans ce métier les gens flippaient facilement. Et c’était quelqu’un de très, très réservé », raconte-il.

Evidemment, difficile de faire toujours semblant de rien, comme si tout allait bien. Michael Greene se souvient notamment du tournage du film « Ma Rainey’s Black Bottom », dont la sortie est prévue sur Netflix pour cet automne. L’agent décrit ainsi la « souffrance intense » de Boseman à ce moment-là.

Malgré tout, l’acteur a tout fait pour cacher sa maladie et continuer ainsi d’enchaîner les films. « Certaines personnes attendent toute une vie pour obtenir l’opportunité qu’il a eue. Chad avait tellement de sagesse, de connaissances, tant de choses en lui, qu’il n’allait pas laisser cette maladie l’empêcher de raconter des histoires incroyables, d’exprimer son art dans la fleur de l’âge », conclut-il.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern