Taquiné par un baigneur, un requin le mord et y reste accroché (vidéo)

Taquiné par un baigneur, un requin le mord et y reste accroché (vidéo)
Capture d’écran Facebook

Tel est pris qui croyait prendre ! C’est un peu la morale de cette histoire qui s’est déroulée à Jensen Beach, en Floride à mi-chemin entre Miami et Orlando. Il y a quelques jours, un homme s’amuse à la plage et fini par croiser un petit requin nourrice. A priori, cette espèce n’attaque pas l’homme et ce baigneur ne s’est pas plus inquiété que ça de sa présence. Selon le compte-rendu des faits, il a donc décidé de le taquiner un peu. Mal lui en a pris !

Tenir jusqu’au bout

Un peu trop énervé par cet encombrant humain, le requin nourrice décide de passer à l’action. Il le mord alors au bras droit, au niveau du coude, et malheureusement pour cet homme, l’animal ne semble pas décidé à lâcher prise. C’est donc aux côtés de son nouveau « copain de jeu » que celui-ci sort de l’eau.

Immédiatement, il attire l’attention de toutes les personnes installées sur la plage mais lui ne panique pas. « Est-ce que ça fait mal ? », lui demande quelqu’un, ce à quoi il répond par la négative. Chaque tentative de déloger le squale se révèle infructueuse, le requin ne faisant à chaque fois que renforcer son étreinte. Certains tentent alors de le conseiller. « Tu devrais lui donner un gros coup de poing dans la tête, et boom. Ils font ça chaque jour », pense l’un d’entre eux avant de suggérer de le retourner pour le désorienter.

Manifestement pas convaincu, le baigneur a préféré attendre les secours et être emmené à l’hôpital. Après de longues minutes, le requin nourrice a fini par laisser partir sa prise. Selon le Daily Mail, autant l’homme que le squale serait en bonne santé.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern