Un homme de 88 ans est sauvé de justesse lors de l’incendie de sa maison (vidéo)

Un homme de 88 ans est sauvé de justesse lors de l’incendie de sa maison (vidéo)
Capture d’écran Youtube

Quand les pompiers alertent sur la rapidité de propagation d’un incendie, ce n’est pas seulement pour faire peur ! Preuve en est de cet incident qui a failli tourner au drame. Alors qu’il est dans son fauteuil chez lui, dans la banlieue de Denver, Lawrence Peters, 88 ans, voit un rideau prendre feu à cause d’une bougie. En un rien de temps, la pièce prend feu tandis qu’il reste sans bouger. Finalement, il s’en est sorti grâce à l’intervention d’une femme qui entrait justement dans la pièce à ce moment-là.

Quand le hasard fait bien les choses

En réalité, sa famille fêtait son anniversaire lorsque l’incendie a eu lieu. Mais étant trop âgé et atteint de démence, le vieil homme n’a pas jugé utile de donner l’alerte. Lorsqu’il est invité à sortir le plus vite possible, il a même tenté de se rapprocher du feu. « Il n'a pas réalisé le danger. C’est justement comme ça que la démence se manifeste », a déclaré un proche, Aaron Richardville, à la télévision locale Denver7 News.

Selon ce dernier, le sauvetage s’est joué à trois fois rien. C’est en réalité sa tante qui est venue chercher son sac, qu’elle avait oublié dans le salon, ce qui a in fine sauvé Lawrence Peters. Elle était sur le point de partir et c’est pour cela qu’elle est arrivée à temps. « Nous n'aurions pas pu entrer ici si c'était 30 secondes plus tard », précise Aaron Richardville. En effet, il n’a fallu que deux minutes pour que toute la pièce prenne feu. Et quelques minutes plus tard, c’est toute la maison qui est partie en fumée. « C'était la chose la plus effrayante que j'aie jamais vécue », ajoute Aaron Richardville. « Les flammes ont commencé à jaillir du toit et elles sont allées trop vite avant que nous ne puissions faire quoi que ce soit ».

Aujourd’hui, la famille regrette qu’une simple bougie aie fait disparaître de nombreux souvenirs à jamais, d’autant plus que Lawrence Peters se retrouve sans domicile. Mais au moins, celui-ci est sain et sauf. « Les gens sont les seules choses qui sont importantes », a déclaré Richardville qui regrette que l’extincteur n’ait pas fonctionné correctement. Il a fait savoir qu’il se tiendrait prêt pour si un tel incident se représentait.

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern