Accueil Culture

Jalil Lespert préface «L’enfant rêvé»: «Mon personnage ne plaira pas à tout le monde»

L’air de rien, il parcourt le cinéma français depuis déjà plus de 20 ans, surfant entre les rôles intenses et ses propres réalisations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

On le retrouve cette semaine dans « L’enfant rêvé », l’histoire d’un homme ne parvenant pas à faire un enfant avec sa femme (Mélanie Doutey), mais dont la maîtresse (Louise Bourgoin) va tomber enceinte. Un film dépassant le triangle amoureux pour mieux croquer une obsession et ses conséquences…

« L’enfant rêvé » commence comme un drame classique mais ne cesse de surprendre en cours de route. Comment avez-vous réagi à la lecture du scénario ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs