Racisme: Disney ajoute des avertissements à des classiques comme «Peter Pan» ou «Les Aristochats»

BelgaImage
BelgaImage

Les abonnés de la plateforme de vidéo à la demande Disney+ étaient déjà sensibilisés à des « descriptions culturelles démodées » comme celles de « peaux-rouges » de « Peter Pan » (1953) ou le chat siamois aux yeux bridés des « Aristochats » (1970). Le nouvel avertissement qui précédera désormais les œuvres concernées insistera sur le fait que ces stéréotypes « étaient fautifs à l’époque et sont fautifs aujourd’hui ».

« Ce programme comprend des descriptions négatives et/ou des mauvais traitements de certains peuples ou cultures », prévient le message, qui ne peut être passé. « Plutôt que de retirer ce contenu, nous voulons reconnaître son impact néfaste, en tirer la leçon et susciter le dialogue pour créer ensemble un futur plus inclusif », poursuit l’avertissement, rédigé en concertation avec plusieurs organisations, dont l’Association des critiques de films afro-américains.

« Les Robinsons des mers du Sud » ou encore « Dumbo », dont les corbeaux ont été critiqués par le passé comme une caricature raciste des Américains noirs, font partie des films qui seront précédés d’un tel avertissement. En juin dernier, Disney avait déjà décidé de modifier des attractions « Splash Mountain » de ses parcs américains, qui évoquent le passé raciste des États-Unis.

Le thème actuel de « Splash Mountain » est tiré d’un film Disney très controversé, « Mélodie du Sud ». Dès sa sortie en 1946, il avait suscité de nombreuses critiques qui lui reprochaient de diffuser des clichés racistes et de peindre sous un jour idyllique les plantations esclavagistes du vieux Sud des États-Unis.

AFP

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern