Critiqué par Jean-Pierre Pernaut, Laurent Ruquier règle ses comptes: «Il est ingrat» (vidéo)

Capture d’écran - Dailymotion
Capture d’écran - Dailymotion

Décidément, dans ce petit conflit télévisuel, Cyril Hanouna joue les entremetteurs. Ce mardi 20 octobre, il accueillait Laurent Ruquier dans « Touche pas à mon poste » et n’a pas résisté à évoquer avec l’animateur de France 2 la controverse entre lui et Jean-Pierre Pernaut. Le 21 septembre dernier, le journaliste qui a annoncé qu’il quittait la présentation du journal télévisé à la fin de l’année avait taclé Laurent Ruquier, l’accusant de l’avoir « fracassé pendant des années ».

>Dans TPMP, Jean-Pierre Pernault règle ses comptes avec Laurent Ruquier : « Il m’a fracassé » (vidéo)

La femme de JPP, Nathalie Marquay, avait balancé le fait que son mari n’aimait pas forcément l’animateur de France 2. Ce 20 octobre, Laurent Ruquier a eu l’occasion de répliquer. Invité par TPMP pour évoquer sa nouvelle émission « On est presque en direct », Laurent Ruquier est donc revenu sur la polémique qui le lie à Jean-Pierre Pernaut. Comme son rival dans cette affaire, il a d’abord tenté de minimiser leur guéguerre. Avant de dire le fond de sa pensée, comme l’épingle Télé-Loisirs  :

« J’aime bien Jean-Pierre Pernaut, j’ai juste dit que je n’aimais pas les sujets qu’il traitait dans son journal. C’est mon goût à moi ! Cela ne m’intéressait pas… Je préférais la politique étrangère donc je regardais le journal de France 2. Contrairement à lui, je ne me serais pas permis de dire : ‘je ne peux pas le blairer’. Il ne me connaît pas ! Et Nathalie Marquay est plus conne que lui encore ! Je suis peut-être ingrat comme a dit Zemmour mais je ne crois pas. Lui pour le coup, il est ingrat ! Quand il a fait de la promo pour sa pièce de théâtre, je l’ai reçu très gentiment à plusieurs reprises donc je ne comprends pas pourquoi il a balancé ça… Peut-être que je n’ai pas les mêmes idées politiques que lui, ça, c’est certain ! »

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    BelgaImage

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.