Une voiture volante autorisée à circuler aux Pays-Bas

Belgaimage
Belgaimage

Une voiture volante de la société PAL-V a reçu l’approbation pour circuler sur la voie publique. Toutefois, le prototype ne pourra pas encore voler car il doit recevoir l’autorisation du régulateur européen de l’aviation.

Le PAL-V Liberty est un gyrocoptère, un véhicule qui ressemble à un hélicoptère mais qui a un rotor dans le moteur. L’appareil a besoin d’une piste de décollage et ne peut pas décoller verticalement. Les derniers tests de vol auront lieu l’année prochaine et PAL-V espère que le Liberty pourra voler en 2022 en Europe.

Les pales du rotor du Liberty peuvent également être repliées pour lui permettre de circuler sur la voie publique. Selon un porte-parole du PAL-V, la société est déjà en pourparlers avec les communes néerlandaises pour construire à l’avenir des pistes d’environ 300 mètres aux sorties d’autoroute. La production débutera quand la société disposera de toutes les approbations. Les premiers modèles pourraient être livrés en 2023. La première version limitée coûte un demi-million d’euros.

ANP

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern