«L’amour est dans le pré»: la production trompée par deux candidats (vidéo)

«L’amour est dans le pré»: la production trompée par deux candidats (vidéo)
D.R.

C’est un véritable coup de tonnerre dans « L’amour est dans le pré ». Pour la première fois en douze saisons, deux agriculteurs, Laurence et François, sont passés outre les règles de la production et ont bouleversé toute l’émission. En temps normal, les candidats doivent se rencontrer par l’envoi de lettres puis avec un speed-dating. Mais après ces deux étapes, Laurence a prévenu ses concurrentes qu’en réalité, elle était déjà avec lui avant ces étapes et que le choix de François était donc fait dès le début. La production, manifestement vexée, a préféré jouer carte sur table.

« Il ne faut pas nous en vouloir, on a écouté notre cœur », explique François

Il faut dire que l’affront est de taille. Lors du speed dating, plusieurs candidates s’étaient montrées face à François. Evidemment, à ce moment-là, puisqu’il était déjà proche de Laurence, il savait très bien ce qu’il allait faire. Et pourtant, il a fait comme s’il la connaissait à peine, discutant de leurs goûts et passe-temps comme lors d’un premier rencart. En parlant de la compétition avec les autres femmes, Laurence lance même à un moment « Je pense que ça pourrait être moi » qui pourrait être l’heureuse élue. « Qu'est-ce qui te fait croire ça ? » répond alors François qui a dû trouver cette situation cocasse et drôle. Mais après, le mensonge éclate au grand jour avec le message de Laurence à ses concurrentes. Ces dernières, choquées, se sont plaintes auprès de la production et le tournage de leurs speed-datings a été coupé au montage.

La présentatrice, Sandrine Dans, est ensuite partie à la rencontre des deux trouble-fêtes pour mettre les choses au clair. Mais pour François, il n’y a pas de mal. « On n'a pas su résister. On était comme deux aimants attirés l'un vers l'autre », dit-il. Un caprice qui a le don de provoquer une riposte de Sandrine Dans : « Je comprends totalement que l'amour on ne le contrôle pas, mais est-ce que tu comprends que nous on a été très mal par rapport aux deux jeunes filles que tu avais décidé d'inviter à la ferme ? Elles ont été court-circuitées et elles nous ont clairement dit: 'vous vous êtes moqués de nous, vous saviez déjà' ».

Malgré des témoignages concordants selon lesquels François et Laurence étaient en couple, ceux-ci se défendent. « Elles ont été court-circuitées, mais moi, je leur ai pas dit que j'étais en couple avec François mais j'ai dit que j'avais des sentiments pour François et que c'était réciproque », explique Laurence. Quant à François, quand Sandrine Dans lui demande ce qu’il répondrait aux autres concurrentes qui se sont senties flouées, celui-ci ne montre aucun signe de compassion. « Il ne faut pas nous en vouloir, on a écouté notre cœur », dit-il.

« Je trouve ça dommage d’avoir été piégée de cette manière-là », confie de son côté la présentatrice à Sudpresse. « C’est une émission qui existe depuis 12 ans parce que les gens sont sincères envers les autres, parce qu’on joue carte sur table aussi… », a-t-elle conclu.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.

  • BelgaImage

    Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.