Jason Momoa, «endetté et affamé» après «Game of Thrones»

Jason Momoa, «endetté et affamé» après «Game of Thrones»
BelgaImage

On pourrait se dire qu’un acteur qui a joué dans une grosse production peut être définitivement rassuré sur l’avenir de sa carrière. Mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas, et Jason Momoa en sait quelque chose. Dans la série « Game of Thrones », il a incarné un des personnages principaux : le seigneur de guerre dothraki Karl Drogo. Mais après une saison, son personnage disparaît. Désormais largement connu du grand public, cela n’a pas été suffisant pour mener la grande vie, loin de là.

Des années de privation

Dans une interview réalisée pour le magazine « In Style » ce mardi, l’acteur américain explique que ce passage en 2011 par « Game of Thrones » n’a pas du tout provoqué un cercle vertueux pour sa carrière. Il avait même du mal à décrocher des rôles jusque 2014, voire 2016 pour vraiment sortir la tête de l’eau. Mais pendant cette période de creux, il a dû payer sa maison de Topanga Canyon, dans le nord de Los Angeles, et ce avec peu de rentrées d’argent. Il raconte aujourd’hui que cette époque a représenté « un vrai défi » pour lui et sa famille.

Il explique ainsi qu’avec sa femme, l’actrice Lisa Bonet, ils ont dû élever leurs deux enfants (aujourd’hui âgés de 11 et 13 ans) dans des conditions très difficiles. « Je n’arrivais pas à trouver du travail. C’est très dur lorsque vous avez des bébés et que vous totalement endetté », dit-il. « Je veux dire, après Game of Thrones, on était affamés ».

Depuis, Jason Momoa a enfin vu sa carrière véritablement décoller. Il fait maintenant partie des super-héros du cinéma américain en incarnant plusieurs fois Aquaman. Il est d’ailleurs prévu qu’il récupère ce rôle-là en 2022. En attendant, il sera présent dans le casting du film « Dune », dont la sortie est prévue pour l’année prochaine.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.