Cette voiture commercialisée obtient au crash test une cote de... zéro

Cette voiture commercialisée obtient au crash test une cote de... zéro
BelgaImage

Un des critères de choix pour choisir sa voiture, c’est bien entendu sa robustesse. Pour cela, le NCAP (« Programme d'évaluation des nouveaux véhicules ») teste continuellement celles qui arrivent sur le marché et leur donne une note après un crash test. Mais à ce jeu-là, selon 20 Minutes, une voiture a un score plus que faible puisqu’en matière de protection de passagers, sur cinq étoiles, elle n’en récolte… aucune.

Un résultat « particulièrement décevant »

Ce véhicule, c’est la Suzuki Maruti S-Presso. Depuis un an, elle est vendue en Inde pour concurrencer la Renault Kwid. Cette petite citadine économique a par exemple fait l’impasse sur les protections latérales et cela explique en partie son score désastreux lors du crash test. Mais le NCAP note surtout qu’il n’y a qu’un seul airbag côté conducteur, le tout avec un plancher instable, une structure qui ne retient pas bien les passagers en cas de choc, etc. D’où la note, qui est la pire du marché indien.

« Il est particulièrement décevant de voir que Maruti Suzuki, le constructeur qui possède la part de marché la plus importante d’Inde, offre des performances de sécurité si médiocres. […] Il est temps que Suzuki Maruti prouve qu’il est engagé pour la sécurité de ses consommateurs », se désole Alejandro Furas, secrétaire général de Global NCAP. L’enjeu sécuritaire est pourtant important. Cette voiture a déjà été vendue à 75.000 exemplaires en Inde. En parallèle, 300.000 décès liés à des accidents de la route ont lieu chaque année dans le pays.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern