L’acteur Michael J. Fox évoque son combat contre la maladie de Parkinson

Ce samedi 21 novembre, dans une interview accordée au Guardian à l’occasion de la sortie de ses Mémoires, Michael J. Fox a livré un témoignage bouleversant sur son combat contre la maladie de Parkinson qu’il mène depuis près de 30 ans. En 1991, alors qu’il est en train de tourner « Doc Hollywood », l’acteur remarque des tremblements incontrôlés de son corps. Le héros de « Retour vers le futur » effectue des tests et le diagnostic tombe, il est atteint de la maladie de Parkinson, alors qu’il n’a que trente ans.

« Vous ne mourez pas de la maladie mais vous mourez avec  », a-t-il expliqué lors de l’interview en vidéoconférence. L’acteur n’a pas caché la difficulté de vivre au quotidien avec un tel syndrome. « J’avais l’habitude de marcher vite, mais chaque pas est maintenant comme un problème de maths épouvantable, alors je m’y prends lentement. La maladie de Parkinson est plus difficile pour les gens autour de moi que pour moi  », a-t-il ajouté, rapporte Closer.

En plus de Parkinson, Michael J. Fox a eu un autre problème de santé. En 2018 il a dû subir une chirurgie pour retirer une tumeur non cancéreuse de sa colonne vertébrale. Une longue rééducation avait toutefois été nécessaire. Sa femme Tracy Pollan l’a beaucoup aidé, même s’il a refusé qu’elle endosse le rôle d’infirmière pour lui. L’acteur refuse en effet la pitié de son entourage ou de ses fans : « Je ne vois tout simplement pas l’avantage de susciter la sympathie des gens ».

Dans l’autobiographie qu’il vient de publier, « No Time like The Future », l’interprète de Marty McFly explique également qu’il a été forcé de mettre un terme à sa carrière d’acteur à cause de ses problèmes de santé. « Il y a un temps pour tout, et le temps que je consacre à une journée de travail de douze heures et à mémoriser sept pages de dialogue, est mieux derrière moi. C’est donc la fin de ma carrière d’acteur…  », a ainsi écrit l’acteur de 59 ans.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern