Philippe Etchebest s’emporte lors d’une interview en direct sur CNews: «J’ai horreur de ça» (vidéo)

Philippe Etchebest était l’invité de Laurence Ferrari sur CNews.
Philippe Etchebest était l’invité de Laurence Ferrari sur CNews. - Capture d’écran

Emmanuel Macron a annoncé mardi un plan de déconfinement pour la France, qui se déroulera en plusieurs étapes. Si les commerces vont pouvoir rouvrir dès ce samedi 28 novembre, les restaurants devront garder leurs portes closes jusqu’au 20 janvier minimum. Très critique envers les mesures sanitaires imposées au secteur de l’Horeca depuis le début de la crise du coronavirus, Philippe Etchebest s’est une nouvelle fois exprimé sur la question. Le chef était l’invité de Laurence Ferrari dans La Matinale de CNews mercredi matin, et s’est emporté lorsque la journaliste lui demandé comment il comptait « se réinventer » pour faire face à la crise sanitaire.

« J’ai horreur de ce mot. J’ai horreur de ce mot ‘réinventer’ », a réagi le chef, énervé, « On ne se réinvente pas, on s’adapte. On fait preuve de résilience, on essaye de trouver des solutions, mais on ne se réinvente pas. On fait un métier de restauration, qui se veut convivial, un métier de passion. On crée un lien social, on fait à manger, on cuisine ». « Se réinventer, ça veut dire quoi  ? » , a-t-il continué, « Non, on s’adapte, mais il faut qu’on trouve des solutions rapidement, et qu’on rouvre vite. On ne va pas pouvoir s’adapter ad vitam æternam ».

Pour le juré de « Top Chef », cibler les restaurateurs n’est pas la solution, d’autant plus que l’Horeca a mis « des protocoles drastiques en place » pour lutter contre la propagation du virus. « Ça suffit. Arrêtons de toujours nous faire porter la responsabilité de ce qu’il se passe aujourd’hui, nous ne sommes pas fautifs », a-t-il martelé, toujours face à Laurence Ferrari, qui ne s’est pas démontée face à la colère du chef Etchebest.

« Au lieu de chialer, réinvente-toi! »

Si Philippe Etchebest s’est emporté à l’écoute du mot « réinventer », cela a-t-il un rapport avec les propos de Jérémy Moscovici, ancien candidat de « Top Chef » qui avait interpellé le membre du jury de l’émission sur Twitter début novembre ? Le jeune chef n’avait en effet pas supporté que Philippe Etchebest se plaigne une nouvelle fois des mesures de confinement réimposées le 28 octobre dernier par Emmanuel Macron. Sur Twitter, il lui avait adressé ce message  : « Et sinon !? Au lieu de chialer, d’interpeller le président et de s’écouter parler autour de ‘conf de presse’ bien léchée de chez lui, avec les leviers qui sont les siens ! Sa visibilité ». Et il avait conclu d’un sévère « Mais réinvente-toi ! ». Voilà peut-être pourquoi le chef Etchebest a horreur de ce mot... ?

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern